Fisarmonica : tablatures d’accordéon diatonique

Il y a des années que ça me travaille, pouvoir générer des tablatures dignes de ce nom avec mon logiciel de gravure de partitions préféré,à savoir Lilypond.

J’ai fait plusieurs essais, au début assez maladroits, puis au fil de mes discussions avec d’autres musiciens ayant la même recherche que moi, j’ai fini par arriver à un code uniquement en scheme (le langage qui fait tourner Lilypond) donc a priori quelque chose qui marchera parfaitement et partout, et sans prise de tête.

Le problème est que je n’ai jamais dépassé le stade de la récursivité : mon code sait analyser une note et en fonction de la tonalité du diato, de la rangée du clavier utilisée ou du sens de soufflet désiré, et détermine quel bouton et où actionner, et comment, mais sur une note unique. Je n’ai jamais réussi à dépasser ce stade, le scheme est un langage qui me semble vraiment peu naturel et j’attends en vain une aide quelconque.

Donc je livre ici en vrac le contenu de tout ce que j’ai fait, dont une grosse partie est fondée sur du code de Gilles Thibault, mais qui demande encore du nettoyage (tout n’est pas utile) et du toilettage (quelques fonctions sont inadaptées et demandent trop de surcharge dans la partition elle-même).

Documentation

Ça pourrait paraître surprenant que je commence par ça mais c’est une excellente façon d’écrire le cahier des charges. Et ça vous donnera une idée des capacités de l’outil.

Attention il y en a 26 pages, et c’est dense !

Fisarmonica

Un exemple ?

Dans la documentation la première image que l’on voit c’est une tablature générée avec ce système, en trichant puisque je n’ai pas résolu le problème de récursivité.

Ou encore ceci, obtenu encore une fois en trichant mais qui montre ce que serait le résultat.

Diato-An_intanvez

Pour le son, voici la sortie midi convertie en mp3 pour des raisons de lisibilité sur le Web d’un morceau bien connu nommé Eleanor Plunkett où on distingue bien ce qu’apportent les fonctions du programme en terme de sortie midi des basses. Il resterait à allonger un peu les appuis Basses+accords sur la seconde partie, mais je trouve le résultat intéressant surtout quand on pense que la partie basse n’est pas réellement écrite mais générée…

Le code

Comme expliqué dans la documentation il y a cinq fichiers Lilypond et un classeur d’aide à la création de nouvelles dispositions de clavier.

Fisarmonica-code

Là aussi certains fichiers sont assez denses voire lourds… Comme je l’ai dit il y a du nettoyage à faire.

La suite ?

J’espère de tout cœur que quelqu’un m’aidera à l’écrire.

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.