Sécession, le début

Suite à ma participation à un mariage pendant la révolution française, j’ai ensuite été invité, toujours en tant que musicien, à animer un bal pendant la guerre de Sécession. Pour être dans le ton j’ai utilisé mon accordéon et non une de mes cornemuses (l’accordéon dont je parle par ailleurs sur ce site).

Mon copain violoniste et moi on n’avait pas du tout de costume adapté, mais un pantalon uni et un petit gilet ça passe partout…

Bookmarquez le permalien.

Les commentaires sont clos.